Caniche



le caniche royal
Hauteur à l'épaule
50 à 65 cm
le caniche standard
Hauteur à l'épaule
38 cm
le caniche miniature
Hauteur à l'épaule
moins de 38 cm
le caniche jouet (Toy)
Hauteur à l'épaule
25 cm et moins
Le caniche a une longue histoire. Il servait à l'origine à conduire et à garder les troupeaux de moutons. Il était alors hirsute, résistant et très docile.
Il fut aussi un chien de chasse particulièrement efficace pour rapporter le canard.
De nos jours, ses talents sont exploités dans le monde du spectacle, où il a depuis longtemps démontré son intelligence et son habileté.
Il s'avère un excellent chien de compagnie, heureux de vivre en appartement, pourvu qu'il ait suffisamment d'attention et d'affection. Il ne s'en laisse pas imposer pour ce qui est de l'agressivité et de la bravoure, ce qui en fait un excellent chien de garde.
Sa toison dense est faite de poil fins et frisés et il peut être noir, blanc, brun, abricot, gris, café au lait ou crème.
Il est considéré comme le chien le plus coûteux à cause des toilettages et de la tonte qu'il faut faire régulièrement.
Ce chien de compagnie de race française descend vraisemblablement du barbet.
Son introduction en France remonterait au début du Moyen Age, lors de l'invasion des Sarrasins (VIIIe siècle).
Dès le XIIe siècle, on voit apparaître de nombreuses représentations du caniche dans les diverses disciplines artistiques. Il faut pourtant attendre le règne de Louis XV pour qu'il soit reconnu comme animal de compagnie à la cour de France.
Sous l'Empire, on le retrouve comme fidèle compagnon de Napoléon. Mais ce n'est qu'en 1882, au cours d'une exposition canine à l'Orangerie, que le caniche fut classé comme chien d'agrément.
En 1936, la F.C.I. reconnut le caniche en tant que race et rédigea son standard.
Pour des questions de mode, ce chien a subi des modifications de taille et de couleur.
Actuellement, la demande la plus courante est celle qui concerne les caniches de taille toy (c'est-à-dire de très petite taille), dont la couleur est l'abricot.
Cette taille miniature est le résultat de sélections faites par les éleveurs qui se sont adaptés à la demande. Elle n'a été reconnue dans le standard de la race qu'en 1977.
Cette couleur abricot est due à diverses recherches et elle n'a été officiellement acceptée qu'en 1984.

Le caniche est un animal sociable et tendre. Il peut se contenter d'une vie citadine, à condition d'avoir la possibilité de faire un minimum d'exercices physiques.
Robuste, c'est un animal qui peut être un véritable athlète pour sauter, courir à travers les prairies comme les marécages, ou même, nager.
Ces qualités de chasseur dans les marais lui ont autrefois valu d'être reconnu comme chien d'eau, mais aussi d'être, au XIXe siècle, utilisé en tant que chien de cirque et, pour finir, chien de compagnie, car il sait aboyer après les intrus lorsqu'on lui confie la maison.
Ce chien est très répandu et il n'est pas difficile d'acquérir un chiot de cette race.
Ce sera un compagnon robuste, doté d'une grande longévité : il vit une quinzaine d'années.
Son épaisse fourrure nécessite un toilettage régulier.
Le caniche présente un corps au dos court, plus long que sa hauteur au garrot. Son ventre est remonté et sa croupe est arrondie et non tombante.
Cette race a, d'ordinaire, la queue coupée au tiers de sa longueur réelle, mais la queue longue peut être admise.
Placée haute, elle se relève obliquement si l'animal est attentif. La tête, longue et rectiligne, n'a pas de stop prononcé.
Ses oreilles, tombantes, sont recouvertes de longs poils. Ses pattes postérieures sont assez coudées. Sa fourrure peut être soit bouclée, laineuse, dense et gonflante, soit cordée, longue d'au moins 20 centimètres. Les couleurs admises sont le noir, le blanc, le marron, l'abricot et le gris ; elles doivent être uniformes et franches.

Comme certaines autres races de chiens, le caniche peut avoir plusieurs tailles : la grande taille va de 45 à 58 centimètres, la taille moyenne de 35 à 45 centimètres, la naine de 28 à 35 centimètres, sans oublier le caniche toy dont la taille se situe en dessous de 28 centimètres.
Le caniche est un animal de santé rustique ; il lui faut un toilettage régulier, toutes les six semaines.
On doit le peigner et le brosser fréquemment; plusieurs toilettages annuels sont préconisés.
Les toilettages les plus courants sont :
  • la toilette en lion : elle consiste à raser l'arrièretrain jusqu'au thorax, le museau, les joues et les pattes postérieures, bien que certaines personnes tondent l'ensemble des membres, pour ne conserver que des bracelets de poils longs sur le bas des pattes antérieures et postérieures.
    On achève la toilette en ne laissant qu'un pompon terminal sur la queue.
  • la toilette moderne : elle se pratique en conservant la robe épaisse et bien fournie, raccourcie sur tout le corps, seuls le museau, les joues et la base de la queue étant tondus, le bout de celle-ci gardant un gros pompon terminal. Il est possible de réduire, sur la ligne dorsale, la hauteur des poils à un centimètre, afin que le dos présente une moirure ayant pour effet d'augmenter la toison du chien.
  • la toilette anglaise : elle s'inspire de la toilette en lion, à laquelle on rajoute des bracelets et des manchettes sur les membres arrière, mais, aussi, sur la tête un top-knot, qui représente une espèce de chignon.

Les caniches se prêtent à bien d'autres toilettes fantaisies, selon les goûts des maîtres du chien, mais seules les toilettes décrites précédemment sont admises dans le standard.

Ses besoins alimentaires sont fonction des différentes tailles de l'animal : pour un caniche toy, il faut environ 120 grammes d'aliments frais et, pour un grand caniche, la ration journalière est de 625 grammes, dont 250 grammes de viande fraîche.